ECHOS DE RETROMOBILES N°17

 

LES NOUVELLES des VAUZELLES

C'est samedi et l'atelier bruisse. La petite équipe de Michel entoure la Mini, qui a quasiment perdu tous ses attributs. Il restait, pas pour longtemps, son petit moteur dans son logement, avec un enchevêtrement de fils et de tringles essayant de se faire oublier. Mais c'était sans compter sur l'opiniâtreté de nos mécaniciens.

La chèvre est avancée, le moteur est attaché au bout de la chaîne de sustentation et le levage commence. (cliché 1) Avec prudence. Cinq paires d'yeux surveillent la manoevre et la lente ascension du moteur, inexorablement tiré vers le haut. J'ai le doigt crispé sur le déclencheur de mon petit appareil Sony, prêt à enregistrer la sortie du moteur comme un accouchement. Un dernier sursaut et, sorti des entrailles l'objet nous apparait dans un léger balancement. (cliché 2) A le voir ainsi soustrait de son logement sombre, et de son environnement chaotique, il m'apparait plus volumineux. Question d'angle de vue, sans doute, et de la position traversante dans le logement exigu et encombré ménagé dans la carrosserie comme de sa situation présente, suspendu au bout de la chaîne.

Le moteur enlevé, nous allons terminer avec les déposes de tout ce qui subsiste (optiques, poignées, roues, câbles et fils électriques, habillages et gaines diverses, sièges et sellerie,

cliché 1 cliché 2 afin de rendre les tôles de la carrosserie prêtes au décapage. Nous avons choisi pour cette opération le système Gomm'Up soit l'aérogommage, dont Isabelle PELLOQUIN nous avait fait, voici quelques mois, une démonstration aux Vauzelles. Ce décapage nous permettra de mieux apprécier l'état de la carrosserie de notre Mini, avant de panser ses blessures. Ces opérations y compris les révisions de la carrosserie, nous mèneront à la fin septembre – mi-octobre, pour une mise en peinture fin octobre – mi-novembre, qui sera suivie par les remontages de la mécanique, les recâblages de l'installation électrique et la repose des accessoires, débouchant sur la sellerie et les finitions au mois de décembre. Voici donc notre planning pour les mois à venir.

Mais, j'oublie. J'oublie notre Panhard PL.17 S, qui attend avec une patience remarquable. Elle nous occupera pendant les creux d'activités et les absences de la Mini. Nous n'allons donc pas chômer.

Un dernier mot concernant la Mini. Une fois restaurée et toute belle, nous organiserons sa vente. Bien sûr, une vente à la bougie, cela va de soi.

ATELIER MECANIQUE-MOTEURS

Nous sommes dans l'attente des inscriptions de ceux que cet atelier intéresse.

Je rappelle lson contenu : démontage et remontage de l'ensemble moteur-boîte de vitesses d'une 404 Peugeot avec commentaires expliquant la fonction de chaque pièce.

Que les intéressés se fassent connaître de Michel GUYON, notre chef d'atelier au 06 32 29 12 17

LES SAMEDIS à THÈME

Chaque samedi de 9h00 à 12h00 et naturellement en semaine mais sur rendez-vous, nous nous proposons d'effectuer gratuitement sur vos véhicules les opérations suivantes :

Réglage des éclairages, contrôle de la batterie ;

Réglage du parallélisme et contrôle du train avant ;

Contrôle, réglage des plaquettes de freins et du frein à main ;

Contrôle des niveaux (moteur, BV, pont), graissages ;

Mise au point moteur (calage, ralenti, allumage).

et autres interventions à la demande et suivant vos besoins.

Alors, si vous êtes empoisonnés par un dysfonctionnement, une insuffisance ou un « petit bruit » venez faire un tour aux Vauzelles. Notez que le samedi nous partageons, en fin de matinée, un moment de convivialité et de camaraderie avec un petit gobelet de blanc ou de rosé frais à souhait.

LE FONDS DOCUMENTAIRE

Le travail sur le fonds documentaire est terminé. Revues et ouvrages techniques sont en place dans les étagères installées dans le bureau. Prêts à être consultés à l'aide d'un catalogue d'une quinzaine de pages, qui présente plus de 50 marques et près de 320 modèles et types de voitures, construites ou importées en France pendant plusieurs décennies.

Vous pouvez passer aux Vauzelles pour consulter tranquillement ce fonds ou emprunter une ou plusieurs revues qui le constituent, en respectant « la règle de 3 » qui définit les conditions ordinaires de prêt (nombre de revues limité à 3 exemplaires et délai de retour de 3 semaines).

Naturellement, ce catalogue sera adressé à tous les adhérents possédant une connexion internet. Pour ceux qui en sont démunis, leur catalogue les attendra début septembre aux Vauzelles.

PROCHAINES ACTIVITÉS

17 SEPTEMBRE 2017 RAPPEL : JOURNÉES du PATRIMOINE à Châteaubriant. Nous serons de la Fête à la Promenade des Terrasses.

Deux circuits au départ de deux communes celles de SOULVACHE et de MOISDON, avec et exposition des véhicules à l'arrivée à la Promenade des Terrasses. Presentations et balades dans les environs., gratuites pour les enfants accompagnés. Journée de 9h00 (au départ) à 13h00.

Buvette et restauration prévues. Nous avons besoin de bénévoles. Contactez le secrétariat..

23 SEPTEMBRE 2017 Nous allons rééditer l'expérience de la Mine Bleue, si vous le voulez bien, par une SORTIE des RETROMOBILES à Saint Barthélemy d'Anjou et la visite des Établissements COINTREAU, au volant ou agrippés au guidon de nos belles machines.

Journée à passer ensemble avec un picnic partagé aux approches d'Angers.

Le nombre de véhicules et des équipages étant réduit (une quinzaine de voitures et 25 à 30 participants), merci de vous inscrire dès à présent. Vous pouvez le faire auprès de moi, par téléphone, par internet ou de vive voix aux Vauzelles.

Coût de la sortie :20€ par personne,15€ pour enfants de plus de 12 ans et gratuit pour moins de 12.

Ne tardez pas à vous inscrire en me faisant parvenir la fiche qui vous a été adressée, accompagnée du règlement de votre participation.

NOTA Nous avions prévu une réception, aux Vauzelles le 22 septembre, pour présenter notre association aux concessionnaires, aux garagistes et aux représentants des métiers de l'automobile du Castelbriantais et de la nouvelle communauté de communes. Un apéritif et une exposition de quelques unes de nos voitures devait clôturer cette rencontre.

Cette manifestation est reportée à une date ultérieure.

NOS EFFECTIFS et NOS VÉHICULES

Nous sommes au nombre de 83 avec Madame Béatrice DONZET, de Noisy-Le-Roi (78), que nous acqueillons avec plaisir.

Nous comptabilisons à présent 170 véhicules dont 126 voitures automobiles, 32 motocyclettes, scooters, vélomoteurs et assimilés, 8 tracteurs agricoles, et 4 poids lourds, dont un Berliet d'intervention incendie du S.D.I.S. N'hésitez surtout pas à faire connaître Retromobiles de La Mée et à y faire adhérer. Le bulletin d'adhésion, en pièces jointes, est à utiliser à cet effet.

 NOS COTISATIONS

Votre cotisation annuelle est toujours de 20 € somme modeste, mais qui, à défaut d'autres revenus et subventions, nous permet de fonctionner. Grâce, il faut le dire, à la générosité de quelques uns d'entre nous qui mettent bien souvent la main à leur poche et à leur portefeuille.

Vous n'êtes pas très nombreux à être en délicatesse avec votre cotisation. Si même vous ne participez pas aux activités ni bénéficiez d'aucun des services offerts aux adhérents, cotiser est faire un acte de soulidarité et de soutien.

Alors, un petit effort, un geste. Je l'attends et vous en remercie.

 

LE TROMBINOSCOPE

La collecte avance à très petit pas. Ce n'est pourtant pas grand' chose que je vous demande, pour m'aider à réaliser l'annuaire de notre jeune association. Juste une petite photo, type automaton, voire une photo familière, de celles reléguées dans un fond de tiroir, mais qui n'est pas trop ancienne tout de même, où photographie sur laquelle vous souriez – ce qui n'est pas interdit – et que de recadrage en retouche je peux très bien utiliser pour notre annuaire.

Allons, faites ce petit geste qui consiste à prendre cette photo et me l'envoyer par la poste ou par internet. En quelques minutes.

MA DERNIÈRE DÉCOUVERTE

Qui d'entre nous savait que...

La petite Vespa 400, bien restaurée, vaut aujourd'hui entre 9 et 10.000 € ! Certes, elle est mignonne, robuste, fiable et ne demande que très peu de frais d'entretien et de place pour être à l'abri. Je la connais bien, elle était en 1961 ma première voiture.

Je venais d'avoir alors 23 ans et avais entrepris à son volant un long périple qui m'avait mené en deux étapes, de Paris aux portes de Venise, si je puis dire, au bout de 1 142 kilomètres. Pour ma petite Vespa, l'année 1961 fut celle où les carnets de commande à plat avaient mis fin à sa fabrication. En dépit de ses qualités indiscutables, elle se vendait peu et mal. Nettement plus chère à l'époque que la 2 cv Citroën, et sans avoir les qualités de passe par tout de celle-ci, elle ne pouvait espérer une clientèle suffisante pour entamer une carrière commerciale intéressante.

Construite entre 1957 et 1961 à seulement 31.000 exemplaires, c'est peut-être ce petit nombre qui fait aujourd'hui sa rareté et, par voie de conséquence son prix.

Que savons-nous d'elle aujourd'hui ? De ses caractéristiques mécaniques et dimensionnelles surtout.

Il s'agit d'une traction à moteur arrière deux temps et deux cylindres de 393 cm3 à double bobine et refroidissement à air forcé.

La suspension, très efficace, est du type à quatre roues indépendantes avec amortisseurs hydrauliques.

La boîte à 3 vitesses (dont seconde et troisièmes synchro) à avec levier au plancher à course un peu longue, mais pas trop haut et bien positionné.

Côté dimensions, la Vespa est peu encombrante avec :

Une longueur de 2,85 m.

Une largeur de 1.27 m.

Une hauteur de 1.27 m.

Elle pèse 360 kg à vide.

C'est une citadine de rêve, mais non dépourvue d'intérêt sur les petite routes et chemins de campagne, ou la vitesse limitée et les traversées d'agglomérations de toutes tailles, ne constituent pas pour elle un handicap majeur. En revanche, son utilisation sur les voies rapides n'est ni évidente ni conseillée, compte tenu que son petit moteur et sa tenue de route discutable ne lui permettent d'atteindre que 80 à 90 km/h en vitesse de pointe. Et avec un vent favorable.

En conclusion, la Vespa 400 sans doute surcotée, reste une charmante petite voiture, découvrable grâce à sa capote enroulable et capable d'emmener sur de courtes distance et assez économiquement, deux personnes en situation de confort acceptable et par beau temps, décapotée, un passager supplémentaire recroquevillé sur la banquette arrière normalement utilisable pour le logement d'un gros sac de voyage. Citadine par excellence, agile et se contentant de peu de place, notre Vespa ne connaît aucun problème de conduite ni de stationnement en ville.

LES PETITES ANNONCES

Gérard LUCAS, adhérent de Retromobiles, aimerait vendre sa jolie berline SALMSON, année 1950, type S4 13cv 4 cylindres à double arbre à cames développant plus de 70cv à 5000 t/m.

Prenez contact avec Gérard au 06.08.10.27.68 Merci.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Guy PETARD, lui aussi adhérent de Retromobiles, cherche encore et toujours un attelage pour sa 4cv RENAULT ou un plan pour le fabriquer. Ça doit pouvoir se trouver, non ?

Merci de prendre contact avec lui au 06 08 10 27 68

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

André BAZIRE, adhérent à Retromobiles et Castelbriantais, vend sa Citroën C25 D année 1982, 98.000 km parfait état..

Les intéressés peuvent joindre André, de préférence le soir, au 02 40 81 81 27

–-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Christian ROUL, adhérent de Retromobiles, souhaite se séparer de sa belle PANHARD 24 BT. Son prix de 13 500 € est susceptible d'une remise à tout adhérent de Retromobiles..

Prenez contact avec Christian au 06 08 32 65 60